< Retour

Groupe VELUX : Faire la lumière sur la sécurité au travail

Dans le cadre d’un vaste programme, le groupe VELUX a revitalisé la sécurité sur plus de 20 de ses sites de production et de stockage mondiaux avec l’aide des consultants en sécurité au travail de DuPont Sustainable Solutions.

 

La marque VELUX est un nom reconnu dans le secteur du bâtiment pour ses fenêtres de toit, ses puits de lumière et ses stores. Ce que l’on sait moins, c’est que le Groupe VELUX exerce son activité avec l’objectif de Société modèle, qui se définit comme une entreprise travaillant avec des produits utiles à la société et qui traite mieux ses clients, fournisseurs, employés de toutes catégories et actionnaires que la plupart des autres sociétés. Une autre caractéristique du groupe VELUX réside dans la valeur ajoutée qu’il accorde à l’initiative locale, créant ainsi de la flexibilité pour ses sites de fabrication situés dans plus de 11 pays.

 

En 2009, Kim Jonas, responsable Hygiène, Sécurité et Environnement chez VELUX, a constaté que la performance sécurité du groupe avait atteint un plateau. “ Notre niveau de sécurité était correct, nous avions travaillé avec le système de sécurité OHSAS sur nos sites et nous avions mis en place des indicateurs de résultats et des indicateurs de performance clés (KPIs) pendant des années au niveau groupe afin de définir les exigences. Nous ne travaillons pas dans une industrie dangereuse comme la chimie. Nos risques de sécurité sont principalement de la coupure, du travail en hauteur, de la maintenance, des chariots élévateurs, du nettoyage et du transport. Vous penseriez donc que les risques ne sont pas si importants que cela. Cependant chaque année, nous avions encore des employés qui perdaient les doigts dans les machines à couper le bois. ”

 

Vu que le groupe VELUX ambitionne de mieux traiter ses employés que d’autres entreprises, le groupe a voulu trouver une solution à cette stagnation et a décidé de faire appel à un expert en sécurité au travail.  “ Nous avions besoin de consultants capables de développer des stratégies et des programmes au niveau groupe, mais également de supporter le déploiement au niveau local sur tous nos sites et ce, dans la langue locale, de la France à la Hongrie, du Danemark aux États-Unis ou encore en Russie ”ajoute Mr. Jonas. Le groupe VELUX s'est tourné vers DuPont Sustainable Solutions (DSS), la branche de conseil en sécurité, en efficacité et en développement durable d'un leader mondial reconnu de la sécurité, DuPont.

 

DSS a commencé par effectuer des évaluations de la sécurité du travail sur quatre sites pilotes en 2010. Cela comprenait une enquête de perception des employés, qui a révélé que trop d'entre eux prenaient régulièrement des raccourcis concernant la sécurité. Ceux-ci opéraient dans une culture de la sécurité au travail “dépendante ”. En d'autres termes, les employés respectaient les règles de sécurité, mais sans réfléchir aux processus de travail pour eux-mêmes. Le groupe était concentré sur la sécurité technique et les indicateurs de résultats. La sécurité était souvent conduite par des professionnels de la sécurité plutôt que par la direction des lignes de production, et cela se reflétait dans l’organisation de la sécurité chez VELUX.

 

Lorsque DSS a partagé ses constats sur les évaluations des sites pilotes avec le groupe VELUX, la société a réalisé qu’elle avait besoin d’un programme mondial pour atteindre l’ensemble de ses sites.

 

Acquérir une perspective de gestion en matière de sécurité

 

Même si VELUX avait commencé à travailler au niveau groupe à développer des standards de sécurité, les sites ont été très impliqués dans la définition de ces standards communs. En parallèle, DSS a conçu un déploiement du programme par vagues sur les sites locaux. Les sites VELUX diffèrent énormément en taille. Bien que le nombre moyen d’employés sur un site de production VELUX est d’environ 300, certains sites comportent bien plus d'employés, avec plus d’un millier d’employés, tandis que le plus petit site compte seulement 60 employés.

 

Esat Birgen, responsable du programme DSS, reconnait que “c'était un projet gigantesque. Les sites étaient tous à des niveaux de sécurité différents. Nous avons dû développer et mettre en place un programme groupe sur des sites qui étaient normalement gérés localement. Il était essentiel d’obtenir l’équilibre entre les règles groupe et le droit local, tout en veillant à ce qu’au bout du compte, tout le monde puisse parler et comprendre le même langage sécurité. ”

 

Tout au long du projet, DSS avait mobilisé une équipe de 15 consultants travaillant dans neuf langues différentes pour assister les sites locaux. Chaque usine de production a été accompagnée afin d’effectuer une évaluation des écarts permettant d’établir le statu quo de la culture sécurité et de vérifier la pertinence des activités planifiées. DSS a formé des managers et des superviseurs et a soutenu la mise en place d'une organisation de sécurité intégrée et locale composée d'un chef de projet, d'un comité de sécurité, de sous-comités et de formateurs locaux. Les consultants ont également effectué des évaluations des progrès au bout de 12 mois pour vérifier les améliorations réalisées.

 

Comme l'explique Kim Jonas, “plusieurs de nos sites avaient l’impression de bien faire, mais les indicateurs de performance clés (KPI) définis par la direction devenaient de plus en plus difficiles à atteindre. Ils ne disposaient pas des ressources locales nécessaires pour réaliser le changement de culture nécessaire pour améliorer la sécurité. Le nouveau Programme d'excellence sécurité leur a fourni une perspective de gestion de la sécurité qu'ils n'avaient pas auparavant. Avec ce projet, nous avons aidé à améliorer les compétences locales, ce qui leur aurait été difficile par leurs propres moyens. ”

 

Il a toujours été très important pour VELUX que les changements en matière de sécurité soient durables. Ils voulaient s'assurer que les résultats obtenus pendant le projet ne constituent pas un succès ponctuel, mais une amélioration durable. Esat Birgen ajoute : “Notre approche consiste à coacher les équipes locales afin qu'elles puissent elles-mêmes développer et mettre en œuvre des procédures locales basées sur les exigences groupe, et nous formons des formateurs internes chargés à leur tour de former les employés. ”

 

Parallèlement, VELUX et DSS se sont associés à la gestion du Programme d’excellence sur la sécurité du site d’Østbirk au Danemark en développant des programmes de formation pour les managers, les superviseurs, les employés et les professionnels de la sécurité ; en organisant des ateliers en vagues pour tous les sites ; en suivant les performances des activités locales ; en coachant les hauts dirigeants ; en mettant en place une méthodologie d'évaluation de la culture sécurité et en formant des évaluateurs internes en vue d'appliquer celle-ci.

 

Un changement d'attitude en matière de sécurité

 

Les dirigeants des sociétés de production de VELUX ont changé radicalement d'attitude en matière de sécurité suite à ces activités. Ils sont devenus très impliqués dans tous les efforts de sécurité fournis et participent désormais régulièrement aux Safety Walks, qui connectent les cadres avec le personnel local. Tout comme le dit George Walker, directeur général du site VELUX de Rostov (Russie) : “Nous avons maintenant une compréhension commune de la sécurité. Ce n’est pas seulement quelque chose d’officiel et de formel sur une feuille de calcul - mais plutôt quelque chose faisant davantage partie de notre travail quotidien - avec des discussions sécurité faisant partie intégrante des réunions et des activités de toute l’usine. ”

 

Zoltán Vincze, directeur général de l’usine LKR Hungary, le plus grand site de production du groupe VELUX, a constaté un changement de comportement similaire. “Les Hongrois ne prêtent traditionnellement pas beaucoup d'attention à leur santé et à leur sécurité, ils étaient alors plutôt sceptiques et il y avait beaucoup de “Je le fais comme ça depuis 20 ans et jusqu'à présent, tout s'est bien passé ”, ”dit-il. “Le point charnière résidait dans la formation des employés. Depuis lors, leur comportement a considérablement évolué : ils demandent plus d'informations, souhaitent être davantage impliqués et apporter eux-mêmes leur contribution. ”

 

Rozsits Gábor, un employé du même site, en témoigne. “La vidéo de formation sur l’homme qui a perdu la vue à la suite d’un accident du travail m'a vraiment fait réfléchir. Il a perdu la vue parce qu'il ne portait pas de lunettes de sécurité. Ce fut un choc de voir qu'une seule petite erreur peut avoir des conséquences désastreuses pour vous et vos collègues de travail. Je pense que pour parvenir au zéro accident industriel, le personnel doit constamment parler de problèmes de sécurité spécifiques, proposer des mesures et des formations nécessaires, puis en discuter avec la direction. De cette façon, nous devenons une partie de la solution. ”

 

Des améliorations tangibles

 

Le groupe VELUX encourage l'implication des employés en récompensant le signalement de presqu’accidents ainsi que les améliorations en matière de sécurité, mais aussi en veillant à ce que les managers contrôlent ces rapports. Les employés savent qu'ils sont pris au sérieux et cela a également contribué à améliorer l’état d'esprit sécurité dans toute l'entreprise. Ce changement d'attitude se traduit par un comportement différent, qui à son tour a un effet sur les taux d'incidents.

 

Kim Jonas tient à souligner qu'il y a maintenant un véritable sentiment de fierté pour l'entreprise. “Les employés sont fiers de travailler pour le groupe VELUX. Ils sont fiers de leurs réalisations en matière de sécurité et cela a généré beaucoup d’énergie positive. Une “sensibilisation ”à la sécurité s'est vraiment produite. J'entends souvent des gens dire qu'ils ramènent la sécurité chez eux. C'est pareil pour moi. Je remarque soudainement un comportement dangereux dans des domaines auxquels je n'aurais pas pensé auparavant. Ce changement de comportement en matière de sécurité a également eu un effet bénéfique sur la productivité, notamment à travers la discipline opérationnelle que nous avons acquise en matière de sécurité qui se reflète également dans nos autres activités opérationnelles. ”

 

Les statistiques de sécurité montrent des résultats plus tangibles. Certains des premiers sites qui ont introduit le programme Excellence en matière de sécurité ont maintenant un historique de plus de cinq ans sans une seule journée de travail perdue. Depuis le lancement du programme en 2010, le groupe VELUX a enregistré une baisse de 5 000 cas de premiers soins sur la période 2008 - 2010 à environ 2 500 en 2013. La fréquence des accidents (nombre de journées ouvrables perdues par million d'heures de travail) est passé d’un niveau de référence avant le programme de sept au niveau actuel d’avril 2014 qui est de un. Kim Jonas connaît clairement la cause. “Notre culture sécurité s’est nettement améliorée et nous pouvons maintenant la suivre grâce à nos évaluations de la sécurité. Nous avons réduit les conditions dangereuses et les comportements dangereux. Et la réduction des accidents et des incidents nous a permis d’économiser des coûts dissimulés. Nous estimons que le coût de ce programme sécurité sur tous nos sites sera rentabilisé d'ici cinq à six ans, bien que nous n'ayons pas lancé le programme pour réaliser des économies, mais plutôt pour mieux protéger nos employés. ”

 

Le groupe VELUX a effectué son premier groupe d’évaluations de la performance du site en examinant l’engagement de la direction, les enquêtes d’incidents, la communication affective, les observations et les audits, la responsabilité de la ligne hiérarchique et bien d’autres aspects. Dans l'ensemble, les sites ont obtenu des résultats bien meilleurs à ceux obtenus lors de leur évaluation initiale par DuPont. Le site VELUX de la ville de Langfang en Chine a également été classé parmi les plus performants en matière de sécurité dans la province du Hebei par les autorités de sécurité locales.

 

Søren Chr. Dahl, directeur de la Production chez VELUX, ajoute : “Je suis très heureux du développement positif de notre performance sécurité. Notre fondateur a formulé l'ambition d'être une entreprise modèle qui traite ses employés mieux que la plupart des autres entreprises. Il est donc naturel que la sécurité constitue notre priorité. Je voudrais souligner que même si un bon niveau de sécurité constitue de hautes performances opérationnelles, la sécurité est importante pour nous en raison de nos employés. Je peux constater une amélioration de notre culture sécurité, mais nous n’avons pas encore atteint notre objectif, c'est pourquoi nous devons poursuivre notre chemin vers l’objectif Zéro accident. ”

 

Rendre durable le niveau de sécurité

 

Le groupe VELUX achèvera la mise en œuvre du programme Excellence sécurité développé en collaboration avec DuPont en 2014.

 

Kim Jonas conclut en disant : “Lorsque nous avons lancé le programme, nous étions très ambitieux. Nous souhaitions être en mesure de réaliser nos propres évaluations, tout comme DuPont. DSS a formé des co-évaluateurs lors des ateliers afin que nous puissions être en mesure de le faire. Nous possédons maintenant 20 évaluateurs de la sécurité formés chez VELUX, tous originaires de sites locaux, qui réalisent des évaluations de sécurité extrêmement efficaces. En outre, ils agissent également en tant qu'acteurs du changement local compétents. Nous parlons maintenant le même langage sécurité dans toute l'entreprise. Nous pouvons nous parler et nous comprendre du Danemark à la Pologne, en Russie, en Chine et aux États-Unis. Nous savons exactement ce que l'on entend par “safety walk ”et “contact sécurité ”, quel que soit le pays concerné. Avec le programme d'excellence en matière de sécurité, le groupe VELUX dispose d'un système commun pour traiter les problèmes communs. Cela nous donne l'assurance que les améliorations en matière de sécurité seront durables à tous les niveaux. ”